Si mon introversion te dérange…continue ta route, je suis moi.

Tel une pâte de glaise j’ai été modeler selon la perception du monde. Puis il y a ce jour ou ça casse et ou il faut se reconstruire, revenir à la base.

A travers les années je suis passé par plusieurs moments. Certains étaient des bons et inoubliables moments, d’autres étaient triste et ou j’étais mal dans ma peau. La plupart de ces journées je me faisais souvent chier d’être qui j’étais. Avoir toujours l’impression que tu n’es jamais à ta place.

Pas mal une grande partie de ma vie j’ai vécu avec des étiquettes de petite fille gênée, renfermée, parfois on disait que j’étais sauvage, d’autre fois snob (celle-là je ne la comprend pas).  Quand on se fais répéter ça de façon régulière ont fini par y croire que ce soit vrai ou faux.

Tel une pâte de glaise j’ai été modeler selon la perception du monde. Puis il y a ce jour ou ça casse et ou il faut se reconstruire, revenir à la base. Je me rappelle une certaine journée (ma fête), je suis entrée à l’hôpital, je voulais abandonner. Assise dans la salle d’attente, l’infirmière m’appelle.

J’entre dans le bureau du psychiatre et lui de me demander de lui raconter ce qui se passe. Je ne sais pas si ça vous ai déjà arrivé mais moi ça m’a demandé du courage pour entrer dans ce bureau et me livrer. À un certain moment l’infirmière frappe et entre en disant que ma mère était dans le corridor et voulait être avec moi.

Ma surprise d’entendre ça, je ne comprends rien, ma mère n’habite pas près, ne conduit pas et ne sais pas que je suis ici. Je sors du bureau, suivant l’infirmière qui me dit votre mère est ici pour vous.

J’’ai le menton au plancher, je reste là sans rien dire un moment et puis je pleure, je pleure et puis je ris, je ris et je dis que ce n’est même pas ma mère. Oui oui une erreur de dossier. Croyez-le ou non on m’a retourné dans la salle d’attente en me disant que je passerais la prochaine.

Je sais vous vous demandez ou je m’en vais avec cette histoire, bien c’est beaucoup à partir de cette évènement qu’un changement c’est produit, que j’ai commencé ce travail sur moi. J’ai compris qui j’étais que ma nature mon tempérament c’est être introverti. Que je suis plus que des étiquettes et des diagnostiques. Je veux être un modèle pour mes enfants.  Je sais ce que j’aime, ce que je n’aime pas, ce qui me redonne de l’énergie, ce qui vide mon énergie, (psstt au cas où vous ne le saviez pas c’est une bonne partie de ce que c’est être introverti.)

Parce que ça peut être lourd à porter quand tu ne sais plus ou tu t’en va dans la vie, que tu ne sais plus qui tu es vraiment. En cette journée de la prévention du suicide, si vous où l’un de vos proches est en souffrance, allez chercher de l’aide svp.

Johanne xxx

Ressources: Centre de prévention du suicide , suicide action Montréal

Timide, introverti…ce n’est pas la même affaire ?

D’autres facteurs peuvent faire en sorte que la timidité se développe davantage, soit nos expériences, notre éducation, notre culture et nos origines.

Introverti ou timide

Une fois de plus, j’ai été surprise de constater que plusieurs confondent encore la timidité et l’introversion, croyant qu’ils sont synonymes. Il est possible d’être timide et introverti en même temps, mais nous pouvons également être l’un d’eux seulement. Dans mon cas, j’ai passé une grande partie de ma vie à être les deux. C’est ce que je vais essayer d’expliquer au meilleur de mes connaissances.

(Pour écouter une version podcast c’est ici : Salutation Happy introverti

Il y a quelques semaines, j’ai demandé à plusieurs personnes si elles se considéraient comme timides ou introverties. Si cela dépendait du lieu, de l’environnement, des gens et de ce qu’ils faisaient dans la vie. Pour la dernière question, j’y reviendrai à un autre moment.

Être timide

Bien qu’aucun gêne de la timidité n’ait encore été identifié, 15 à 20% des bébés naîtraient avec une telle prédisposition. Certains arrivent donc avec une sensibilité plus grande que les autres.

Vous avez déjà entendu l’expression que la pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre ? Peut-être que l’un de vos parents est timide, peut-être même les deux.

Avez-vous eu une éducation trop sévère, trop rigide ?

Lorsque vous étiez enfant, que disaient les gens de vous? Vous a-t-on attribué une étiquette de timidité, comme si c’était un fait déjà établi? « Bah, elle/il est comme ça, toujours gêné… » Et vous avez fini par y croire.

Peut-être avez-vous vécu une expérience qui vous a traumatisé, qui a ensuite créé une ou plusieurs peurs, par exemple :

  • Peur du regard des autres
  • Peur du jugement
  • Peur d’avoir l’air ridicule
  • Peur de déranger

La timidité est surtout le résultat de votre éducation et de vos expériences, qui avec le temps, vous font développer différentes stratégies d’évitement, conscientes ou inconscientes.

Être introverti

J’ai longtemps pensé que quelque chose n’allait pas chez moi. J’ai aussi été cette enfant, cette adolescente et cette adulte, timide au point de faire de l’anxiété sociale. J’ai manqué un tas d’opportunités, ce qui m’attriste parfois. Aujourd’hui, il m’arrive encore de petits moments où la timidité refait surface, mais c’est davantage ma personnalité introvertie qui ressort.

Oui, mais comment faire pour savoir que c’est de l’introversion ?

  1. Ton énergie : Où vas-tu chercher ton énergie ? Si le fait d’être entouré de gens te donne de l’énergie, que tu as besoin de voir du monde tous les jours, sans quoi tu t’ennuies ou tu déprimes, il y a de fortes chances que tu sois extraverti. Mais, si en lisant ces exemples, tu ne te reconnais pas et que le simple fait d’avoir lu ces mots t’ait épuisé (je blague, mais il y a un fond de vérité.), il est fort possible que tu sois introverti.
  2. Relation : Tu préfères les contacts un à un ou en petit groupe, les activités plus solitaires.
  3. Non modifiable : C’est un trait de personnalité, c’est dans ton ADN, tout comme on naît avec les yeux bleus ou bruns. Tu auras beau porter des verres qui changent la couleur, tu auras toujours les yeux bleus. Bien sûr, personne n’est 100% extraverti ou introverti. Chacun se situe à des niveaux différents et c’est pourquoi il est important de bien se connaître.

Alors, timide et/ou introverti ?

Johanne Bisaillon

La coach Happy introvertie

Attendre avant de répondre…c’est ok.

Avez-vous parfois ou même souvent l’impression quand on vous demande quelque chose ou que l’on vous pose une question vous devez immédiatement y répondre ou prendre une décision sur le champ ?

Les introvertis ont souvent cette impression que rapidement ils doivent prendre une décision avec la même rapidité et de la même manière que le font les extravertis. Nous avons tendances oublier que les réponses, les décisions, les choix que nous faisons passent avant tout par notre ressenti.

Attention je ne suis pas en train de dire que les personnes qui sont extravertis ne sont pas capable d’avoir des émotions ou qu’ils ne peuvent faire des choix avec leur cœur, bien sûr qu’ils le font mais disons que pour nous c’est davantage un besoin. Il est nécessaire que nous ayons ce délai, cette espace-temps qui va nous va nous permettre de souffler et nous procurer cette sensation de liberté de laisser planer un peut-être en attendant la décision finale.

Un temps pour réfléchir

Un temps pour réfléchir

Avant je croyais que j’avais l’obligation de répondre à une demande et souvent je finissais soit par prendre une mauvaise décision ou bien je regrettais de l’avoir fais sur le coup de l’impulsion. Je me disais que je ne devais pas faire attendre les gens et que ce n’est pas si compliqué dire un simple oui ou non ou même oser dire peut-être.

Si vous aussi il vous arrive de dire oui trop vite alors que vous ressentiez le besoin de prendre du recul avant de prendre une décision, sachez que vous êtes normal, cela fait parti de vous. C’est comme ça que nous fonctionnons.

Les extravertis ont cette capacité mais pour nous il faut du temps pour explorer les options qui s’offrent à nous.

3 choses à se rappeler avant de dire oui :

  1. Donnez vous le droit de prendre du recul, rien ne presse et à moins qu’il y est le feu ce qui ne doit pas arriver tous les jours. Il faut donc prendre son courage à deux mains et dire ‘’peut-être’’ ou dire ‘’Je vais y penser et je te reviens.’’
  2. Prenez tout le temps qu’il vous faut, si cela respecte votre personnalité, vos valeurs, si cela fait du sens pour vous.
  3. Le bon environnement. Trouvez le bon endroit, le bon moment pour faire votre réflexion. Généralement les endroits remplis de monde et de stimulation ne sont pas l’idéal pour nous. Privilégions plutôt les endroits retirés, calme avec peu de stimulation.

Pour terminer je vous invite à faire la paix avec comment vous avez besoin de prendre vos décisions. Cesser de vous sentir coupable de ne pas dire oui aussi vite que le font les extravertis parce que ce n’est pas vous.

Et vous accepter vous vos limites ? Écrivez-moi pour me dire si c’est facile ou non pour vous.

Johanne

Votre coach happy introvertie

Ce qui pourri la confiance des introvertis

le genre de message que nous recevons sur introversion qui veut nous faire croire que l’introversion est une faiblesse chez nous.

Depuis longtemps j’entend les gens nous dire, nous encourager avec un peu trop d’insistance et parfois franchement ça m’énerve tellement. Comme je suis une personne avec beaucoup d’ouverture (hi hi hi) je comprend que cela est fais dans une bonne intention. Que les extravertis vous voulez notre bien. Voilà pourquoi vous nous bombarder de phrase comme celle-ci :

‘’Tu devrais sortir plus souvent de ta coquille, ça te ferait du bien.’’

‘’C’est facile, tu as juste à parler plus.’’

‘’Toi, tu n’es pas assez extraverti, tu devrais plus t’extérioriser ! ‘’

Vous savez le genre de message que nous recevons sur introversion qui veut nous faire croire que l’introversion est une faiblesse chez nous.

Désolé de vous décevoir mes chers extravertis, vos conseils ne sont pas utiles pour nous. Nous dépensons trop de notre énergie à essayer d’être plus bavards, plus ‘’funny’’. Plus on essaie de vous ressemblez et plus notre malaise grandit, plus notre confiance et notre estime de soi en prend un coup.

Dites-moi chers extravertis si nous étions nous aussi plus bavards qui vous écouterait ?

Ce que l’on perd en essayant de diminuer, de faire disparaître notre personnalité introvertie :

  • Nous perdons de notre créativité
  • Dans les travaux d’équipe, nous perdons de ces idées innovatrices que nous pouvons avoir lorsque nous sommes en introspection.
  • Se concentrer davantage sur l’extérieur signifie que nous étouffons notre identité, notre personnalité.

Comment faire pour augmenter sa confiance ?

Comment augmenter sa confiance ?

Honnêtement moi j’ai mis beaucoup de temps, des années même pour refaire connaissance avec qui je suis et j’y travaille encore chaque jour.

Si je peu vous faire une suggestion chers introvertis, miser votre énergie sur vos ‘’dites faiblesses’’ en vous concentrant à faire grandir et partager vos plus grandes forces.

Essayer ceci cette semaine

Prenez un moment pour réfléchir aux endroits, moments où vous avez ressenti de la confiance, où vous êtes bien. Identifiez ces endroits qui vous font sentir à l’aise, là où vous êtes dans votre élément.

Une fois fais, planifier des moments dans cetteenvironnement idéal. Ressentez combien c’est agréable d’être au bon endroitpuis accordez-vous la permission de le refaire à nouveau chaque fois que vousen aurez besoin.

Écrivez-moi pour me partager vos moments de grande confiance ou ceux que vous aimeriez ressentir davantage. 

Johanne la coach happy introvertie

La théorie de la crêpe

Consultante et coach timidité/Johanne Bisaillon

La fin de semaine dernière, mon conjoint regardait une série télé intitulée Younger. Une femme de 40 ans, appelée Liza, divorcée, se cherche un emploi dans le domaine de l’édition, mais ce n’est pas facile. Elle décide de se faire passer pour une jeune femme de 26 ans. Bref, il lui arrive bien des aventures. Une série bonbon je trouve, mais mon but n’est pas de vous faire une chronique de série télé.

Cuisiner des crêpes

Pourquoi parle-t-on de crêpes aujourd’hui? En quoi cela peut-il avoir un lien avec la timidité? Ce que j’aimerais savoir c’est comment je peux faire pour m’en débarrasser, je veux des trucs, je veux des solutions à ce fichu problème. Continuer la lecture de « La théorie de la crêpe »