La timidité, est-ce un luxe qu’on peut se permettre?

Vous est-il déjà arrivé de réfléchir à ce que votre timidité vous a coûté jusqu’à aujourd’hui ou à ce que cela pourrait vous coûter dans votre futur? Vous êtes-vous demandé si vous étiez prêt à en payer le prix et surtout en avez-vous les moyens?

La timidité un luxe

Si cela ne vous cause aucun problème de rester dans votre coin, si c’est votre choix, alors ce n’est plus une situation problématique. Cependant, j’ai un petit doute, car si vous êtes timide, que les situations sociales, les occasions de vous faire voir et de vous exprimer vous placent dans un malaise et un inconfort ou dans l’évitement, vous avez peut-être comme moi ressenti de la frustration et de la colère.

Tu sais que, oui, tu peux te le permettre si :

Tu habites encore chez tes parents, qu’ils sont hyper protecteurs, que tu as une maman ou un papa poule pour veiller sur toi, pour combler le moindre de tes besoins en t’évitant le moindre risque.

Tu as gagné au loto, tu vas vivre sur une île déserte. Tu adoptes le mode de vie à la Robinson Crusoé. Tu n’as pas trop d’efforts de sociabilité à faire.

Tu as l’instinct de la nature, de la chasse et pêche, de la culture et de l’élevage. Tu te suffis à toi-même.

Tu es bien dans ton travail qui est déjà assez stimulant. Tu es là où tu dois être. C’est ta place.

Tu n’as pas besoin de rencontrer personne, plus rien à découvrir.

Ok, aucun des exemples mentionnés ici ne doit être pris au sérieux. C’est à la limite caricatural (mais presque pas ?). Mais si ce que je viens de nommer n’a pas de sens pour toi, alors oui, c’est un luxe qui à la longue pourrait te coûter beaucoup dans le futur.

Regrets, déceptions, chagrins, amertumes, frustrations et quoi d’autre encore ?

Je pose à nouveau ma question. La timidité, as-tu le luxe de te la permettre ?

Johanne Bisaillon

L’happy introvertie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *