Ménage de printemps

Une chose que je trouve importante dans mes valeurs c’est celle de tenir parole. J’ai toujours agi de cette façon et depuis que je suis parent je m’en fais un devoir de respecter cet engagement. C’est pourquoi, je ne promets jamais rien mais si je dis que je vous donne ma parole alors c’est que je vais jusqu’au bout.

En ce moment, je me sens déçue car j’ai l’impression de ne pas remplir une mission que je me suis donner, et c’est celle de vous présenter des vidéos de contenue pour vous aider à mieux gérer dans votre quotidien votre timidité. Je vous raconte par quoi je traverse depuis quelques temps. Bon soyons franche, un maudit long moment.

Peut-être ferez-vous aussi des liens avec ce que vous vivez face à votre timidité.

#1 Je donne beaucoup trop de pouvoir à mes doutes.

Il y a une citation de Claude d’Astous qui dit

 ‘’Si tu doutes de tes pouvoirs, tu donnes des pouvoirs à tes doutes. ‘’

J’ai laissé beaucoup trop de place dernièrement à la remise en question, sur mon syndrome de l’imposteur, sur le comment je peux trouver la meilleure façon de vous aider. C’est aussi probablement comme moi vos doutes qui vous empêchent d’agir, de franchir cette ligne pour obtenir ce que vous voulez, donnez votre avis, poser une question qui vous brûle les lèvres mais que vous retenez de peur de paraître ridicule.

Pour moi, c’est aussi de douter de vos réactions face à la présentation vidéo que je vous fais. Serais-je assez intéressante ? Est-ce que je vais être capable de retenir votre attention ? En vérité, il est surtout question de comment vous allez me percevoir. Ce qui m’amène au point numéro 2 mon ego.

#2 L’égo

Ouch, mon ego me tiraille beaucoup, l’entendez-vous comme moi je l’entends ? Sûrement pas, elle fait tellement de bruit à me rappeler la personne que j’étais avant, prise dans son petit cocon. À me demander si je suis certaine de ce que je fais.

En étant que centré sur mon égo j’oublie cette mission de vous aider à vous partager de mon expérience, pas pour faire comme moi mais plutôt pour être un modèle dont vous pouvez vous inspiré pour traverser cet obstacle qu’est votre timidité.

Est-ce possible que ce soit notre propre égo qui nous retiendrait de nous ouvrir aux autres ? Est-ce que nous nous accordons ce cadeau d’être bien avec nous-même et les autres ? Être heureux, heureuse, de vivre sans ressentir notre gorge ou notre ventre se nouer chaque fois que nous ferons une action qui nous aidera rendre un peu plus grande notre zone de confiance.

#3 Pensées et croyances

Tout le monde dit que je suis une fille timide, un gars gêné, que je suis pognée, j’ai l’air sauvage…Si tout le monde le dit, je le répète depuis toujours, c’est que ce doit être la vérité.

Le croyez-vous ?

‘’Rien ne vous emprisonne excepté vos pensées. Rien ne vous limites excepté vos peurs. Et rien ne vous contrôle excepté vos croyances.’’ -Marianne Williamson

J’ai passé beaucoup trop de temps à me rappeler qui j’étais et celle que je suis et veux être dernièrement. J’ai oublié les qualités et les compétences que je développer avec les années.

C’est pourquoi j’ai besoin de me rappeler maintenant :

Qui je suis aujourd’hui et qui je veux être ?

Quel sont les qualités et compétences que j’ai acquises et quels autres je veux développer ?

Ce qui revient à dire que j’ai beaucoup trop hiberné cet hiver dans mes doutes, mon égo, mes pensées et qu’il est grand temps d’enlever quelques toiles d’araignée et poussières que j’ai laissé accumulé.

Et vous, avez-vous besoin d’enlever quelques toiles ?

Pour plus d’inspiration, de réflexion sur la timidité rendez-vous aussi sur ma page Facebook https://www.facebook.com/coachhappyintrovertie